Le mouillage forain de nouveau mis à mal ?



Ajouté le 25/02/2018 par la rédaction - 7 réactions Taxe de mouillage

Les réactions

Avatar Christian GEORGIN

Président du Yacht Club de Saint Cyprien
Non seulement les communes s'arrogent le droit de privatiser la bande côtiére mais elles mettent en danger le plaisancier qui, ne voulant pas utiliser les mouillages forains ira mouiller hors de la zone de bouées, c'est à dire sur des fonds d'une profondeur supérieure à 10m. Sachant que pour un bateau de 10 m il faudra larguer entre 50 et 60 m de chaînes minimum afin de ne pas risquer de déraper par grands vents. Ceci impose l'emport d'une charge importante sur l'avant d'un voilier. 
Je suis solidaire de la démarche effectuée  auprès du député Européen en charge de l'Occitanie.

Le 05-03-2018 à 18:40:42

Avatar Mulcey Claude

bonjour sur  lacôte Atlantique en Nouvelle Aquitaine, Gironde, les mouillages forains sont règlementés,  pas possible  partout,  ils sont régulés; et c'est bien  normal, trop de n'importe quoi... W.C. étanche  obligatoire  pour  passer  la nuit- il y a des zones  à protéger et  à respecter - la  mer  n'est pas  une  poubelle - si   des corps-morts  sont installés,  il faut  bien  les  payer par  les  plaisanciers, et des gardes... mais   à un tarif correct...c'est  ça la difficulté...comment définir  un  prix selon  la taille  des bateaux et  prix des corps-morts et  personnels d'entretien....

Le 05-03-2018 à 13:54:43

Avatar André klein

Président de l' Association des plaisanciers de Canet en Roussillon j'ai déjà pris;" fait et cause", contre cette idée farfelue, mais tellement dans le vent de l'histoire, de nous faire payer  et encore payer au risque de dégoûter une bonne fois pour toute les plaisanciers, avec pour conséquences le manque à gagner pour les communes, qui resulterait de l'abandon de ce passe temps devenu si couteux S'agissant des bouées payantes qui prolifèrent sur la cote Espagnole et aux Balèares j'ai interpellé un député Europeen en charge de l'Occitanie qui s'est montré vivement interessé par ce sujet, un article est parru dans la presse locale également. Cette affaire est à prendre trés au serieux si l'on veut sauver les quelques libertés qu'il nous reste sur la mer. Il faut que tous les clubs de plaisanciers , les professionnels du nautisme, tous les clubs de plongée, et autres clubs concernés, fassent entendre leur désacord Il y va de la pérenité de la plaisance.

Le 05-03-2018 à 11:23:37

Avatar jacques candillon

excellente initiative des autorités en cette période de vaches maigres.
Age moyen d'un plaisancier + aide aux enfants en difficultés + taxes divers et CSG = perte sustentielle du revenu = début de questionnement sur le renouvellement de la flotte dans certaines Capitaineries.
C'est dans les extrèmes que l'on trouve des solutions et nous n'avons pas encore touché le fond. 

Le 26-02-2018 à 15:52:46

Avatar michel bianchi

Restriction des zones de mouillage. Des bouées à prendre, contre un peu de "monnaie", sans service proposé. Et il faudrait ne pas oublier de plonger pour vérifier l'état de la chaine, j'en ai connu qui s'étaient retrouvés couchés au fond de la baie de Fornells à Minorque...

Le 26-02-2018 à 11:55:00

Avatar michele, sotto

Encore une nouvelle taxe alors qu'il est possible de réglement le mouillage forain de telle façon à conserver le plus propre possible l'état des fonds marins ainsi que celui de la mer en elle-même !

Oui pour une réglementation du mouillage Non pour la création d'une nouvelle taxe.......Amendes pour les plaisanciers qui ne respecterons pas la nouvelle réglementation des mouillages.

Face à tout ce qui se passe aujourd'hui il serait temps de verbaliser les contrevenants. L'écologie reste au coeur de tous les problèmes y compris celui de la mer que l'on prend trop souvent pour une poubelle que l'on soit professionnels ou non !

Le 26-02-2018 à 10:57:43

Avatar Claude

sous des prétextes fallacieux,on va encore restreindre nos libertés et toucher à notre pouvoir d’achat 😢

Le 26-02-2018 à 10:11:40

Réagir


CAPTCHA