Taxe de mouillage : la Corse ne désarme pas !

 

Taxe de mouillage : L’Exécutif corse reste saisi de la questionhttp://www.corsenetinfos.fr/Taxe-de-mouillage-L-Executif-reste-saisi-de-la-question_a16345.html

Posted by Les Navigateurs Grand-Mottois on mercredi 22 juillet 2015


Ajouté le 23/07/2015 par la rédaction - 3 réactions Taxe de mouillage

Les réactions

Avatar evelyne

oui c'est une honte! ils n'ent ont jamais assez, pourquoi ne pas donner l'indépendance à la corse ils ont l'italie dans le coeur et la france pour la main tendue! espérons que la taxe de mouillage ne verra jamais le jour, attention un autre coup bas se profile, les plages privées! de plus en plus de milliardaires font le forcing , certains tolèrent au motif économique, et alors nous ne serons pas plus riches ! allons nous payer aussi pour le soleil...

Le 27-07-2015 à 12:21:40

Avatar Dd

Une honte ! Si cela est avéré, il devrait, lui et ses complices être vires sur le champs avec interdiction à vie de se presenter a un mandat. Bien sur il faudra rembourser si necessaire avec une majoration , comme pour les impots !! Est ce qu'on nous efface nos ardoises, trop facile ce petit jeu. Ils ont la belle vie, certains politiques. En plus ou a défaut de la taxe mouillage, ils sauront bien nous trouver pour payer le remplacement de leurs chers oliviers, meme de ceux qui n'existaient pas. Ben oui, y sont pas fous. On notera tout de meme que la presomption d'innocence ...

Le 27-07-2015 à 09:59:18

Avatar la rédaction

P.M. Paul Giacobbi, le président (PRG) du conseil exécutif de Corse et député de Haute-Corse, a été mis en examen mardi 21 juillet avec seize autres personnes pour détournement de fonds publics, dans l’affaire dite des gîtes ruraux. Source Le Monde

Le 23-07-2015 à 06:54:50

Réagir


CAPTCHA