La presse nautique lance une pétition #TaxedeMouillage

cliquez sur l'image et signez la pétition !



Ajouté le 12/03/2015 par la rédaction - 11 réactions Taxe de mouillage

Les réactions

Avatar Christian BROSSAULT

Nous payons déjà assez cher dans les ports. Et ceux ci se situent souvent sur des anciens lieus de mouillage!

Le 18-01-2016 à 15:30:41

Avatar dd

attention à votre boite mail, j'ai signé la pétition "taxe" de chez Avaaz et .. ça y est, j'ai reçu une autre pétition sur la Syrie ...
J'espère que ça ne va pas continuer. Donc attention à vous !

Le 22-03-2015 à 00:02:45

Avatar DD

Bien d'accord avec Jacques et d'autres intervenants, les médias, presses, FR3 Thalassa, fédérations, ont été les grands absents, ils viennent faire les beaux après le votre de la loi expédiée rapidement durant le brouhaha de celle de la loi Macron.
La pétition en cours (que j'ai signé), vient aussi curieusement un peu tard, espérons 1) que le fichier ainsi constitué de noms et mails gratuitement, ne sera pas revendu ! 2) que le décret d'application ne paraisse pas comme bon nombre d'autres lois qui sont votées mais pas appliquées.

Le 17-03-2015 à 09:31:34

Avatar Frédéric VERT

Sans voix devant tant de connerie...

Le 17-03-2015 à 07:33:40

Avatar Jean-Yves LECESNE

@Jacques Candillon
Les amendements votés au Sénat et à l’Assemblée étant différents, ils doivent être à présent examinés par une commission mixte paritaire. Les sept députés et sept sénateurs qui plancheront sur le dossier auront probablement du mal à se mettre d’accord car le sujet semble vraiment diviser les parlementaires au-delà des clivages politiques traditionnels. Or s’ils ne tombent pas d’accord, le projet de loi doit être à nouveau soumis aux deux assemblées…
Pour mémoire les instances représentatives ont agi dès qu'elles ont eu connaissance du projet de loi !

Le 17-03-2015 à 07:06:29

Avatar jacques candullon

La loi est votée. Il n'y a plus qu'à attendre le décret d'application qui est de la discrétion du Président Hollandais le grand voyageur, il pourrait se faire qu'il n'ai pas le temps de la porter à l'ordre du jour avec toutes ses absences. Bref c'est pour rigoler amer.
Car je ne comprends pas qu'il ai fallu attendre le vote de la loi pour, tout à coup, se mobiliser. Je veux parler des journaux professionnels ainsi que des instances représentatives. On savait très bien que les salamalec de bonne éducation ne servent à rien. Voir le 49.3 de Valls et le coup de point de Touraine avec les médecins pour s'en convaincre.
Au prochain épisode...

Le 16-03-2015 à 22:41:24

Avatar DD

Plus de 11000 signatures en ligne, pour la pétition contre la taxe de mouillage ! j'espère que cela va faire réagir les politiques mais j'en doute. Du haut de leurs sièges, ils n'entendent pas plus les gens, ils deviennent mégalos. Maintenant, il y a un écolo bien pensant qui veut faire payer une amende aux gens qui ne votent pas. Serait-il en train de faire le beau pour entrer au gouvernement. Il ferait mieux de demander aux industriels de ne plus polluer, mais là il faut en avoir un peu plus ...

Le 16-03-2015 à 18:17:47

Avatar Yves Régeard

Taxe proposée (puis votée à l'A.N) par M Giaccobi pour les aires marines protégées, pour lesquelles M Giaccobi a un grand intérêt puisqu'il en administre une en Corse. Et aussi pour la seule autre et deuxième vers Banyuls puisque M Giaccobi est aussi président de l'agence gérant les aires marines protégées. Mais M Giaccobi pense aussi à son avenir puisqu'il se dit que ce nombre d'aires protégées pourrait passer à 20, peut-être à l'occasion de cette loi sur la bio diversité qui va entrer en discussion à l'A.N ces jours ci. Vraiment M Giaccobi voit loin, en bon politique anticipe, recherche les financements au point d'en lorgner sur l'agence de conservation du littoral et surtout ses 37 Millions d'€.
C'est vrai que le scandale des gites ruraux en Corse ou M Giaccobi pourrait avoir à s'expliquer nécessite une autre approche.
Vraiment Il faut du 0 cumul strict et du pas plus de 2 mandats, seul remède à la gangrène de la corruption et j'ajouterai du tirage au sort dans la population pour régler les statuts de nos représentants.

Le 16-03-2015 à 16:04:10

Avatar Alain Girardet

Plutôt que de réduire la dépense publique (57 % du PIB), la voie mortifère de la facilité, augmenter les prélèvements publics pour la couvrir, est préférée. Si au moins la "taxe de mouillage" servait à faire sombrer dans les eaux polluées des ports de plaisance cette cohorte d'incapables nourris par nos impôts, ce serait déjà plus acceptable!

Le 16-03-2015 à 09:45:56

Avatar Jean-Yves LECESNE

Nos dirigeants sont tous devenus complètement fous ! Ils chassent les ressources qui permettront de financer le désengagement de l'Etat. Quand on connait bien un sujet, on ne peut que constater qu'ils sont parfaitement incompétents, alors on imagine que pour les sujets que l'on ne maîtrise pas il doit en être de même...

Le 13-03-2015 à 08:04:51

Avatar guerin michel

il faut virer tous ces C???????????

Le 12-03-2015 à 15:34:32

Réagir


CAPTCHA