Taxe de mouillage : art 18 A adopté par l'Assemblée

Voici le texte adopté par l’Assemblée Nationale. Rien ne permet de dire que la taxe se limitera à la Corse ou à Banyuls car «la redevance peut être instituée par les collectivités territoriales ou par les  établissements publics qui contribuent à la gestion des aires marines protégées» . C’est justement un des rôles de l’Agence des Aires Marines protégées...



Ajouté le 06/03/2015 par la rédaction - 6 réactions Taxe de mouillage

Les réactions

Avatar Claude azieres

on m'a indique que cette loi concerne les communes corses qui souhaitent taxer les plaisanciers italiens qui envahissent l'ete les mouillages de l'ile ??? A chaque région sa petite taxe?? a quand pour tous les mouillages sur toutes nos cotes et nos iles???

Le 13-03-2015 à 12:02:12

Avatar jean claude Goubert

Le seul mot de "taxe" supplémentaire, me met hors de moi, mais d'ou sortent tous ces élus débiles et voleurs!!??
tous dans une péniche et ouverture des clapets quand les fonds dépassent 50m

Le 11-03-2015 à 19:38:46

Avatar DD

Ecoeuré -
Je me suis fendu d'un mail qui ne servira à rien aux "aires marines protégés ", mais après tout c'est la contrepartie à la taxe :
Bonjour,
Je vous adresse ce message qui parviendra peut-être à une personne concernée, car je suis comme beaucoup de plaisanciers pas content du tout de la mise en place de la taxe de mouillage auprès des riches plaisanciers que nous sommes tous. Nous espérons que vous aurez assez d'argent pour préserver les fonds marins, enfin si vous en bénéficiez dans les faits.
Faire payer une taxe de mouillage alors qu'auncun service n'est réellement proposé, ni obligatoire (corps mort ou bouée de mouillage) pour justement épargner les fonds marins. Eh bien non, nous pourrons toujours planter notre pelle (notre ancre) et faire des dégats (très important bien sur) pour une poignée d'euros. Pourquoi ne pas avoir mis en place des zones de mouillages interdites. On va encore payer, toujours payer mais, comme le dit si bien le gouvernement : on augmente pas les impôts, c'est juré promis. Belle politique. Et les pêcheurs professionnels quand ils chalutent et arrachent les fonds tous les jours, payent-ils une taxe également ?

Sur un autre plan, puisqu'il s'agit de préserver la nature, évoquons simplement la pollution des voitures, on paye une taxe carbone qui donne droit de polluer, on peut donc libérer des particules de carbone dans l'air. Seuls nos poumons ne comprennent rien à cette logique. Bien sur il ne faut rien imposer aux industriels, ils nous vendent des voitures polluantes que nous sommes obliger d'acheter, mais c'est de notre faute, consommateurs.

Mais j'en reviens au nautisme, si des plaisanciers font du mouillage, pour certains c'est faute de trouver une place de port, pour d'autres pour le plaisir, et ou par ce que les places sont trop chers surtout en haute saison. Personnellement je ne fais pas de mouillage, mais c'était une dernière liberté qu'il fallait préserver ou organiser. Mais ceux qui ne font pas de bateau ne peuvent pas comprendre assis dans les fauteuils de l'assemblée nationale, enfin quand ils y vont....

Savez-vous combien cela va rapporter aux collectivités locales ou à votre organisme, si vous en bénéficiez ? C'est le grand silence sur ce point. L'argent sera utilisé comment ? disparaitra-t-il dans les dépenses locales à la gloire des élus locaux qui vont s'auto-féliciter d'avoir financer ... un nouveau rond-point, ou a financer des études d'impact dont personne ne lira pas la deuxième page. Mais cela va créer des emplois ... des CDD mal payés et des cadres A de la fonction public pour les encadrer !
Finalement j'espère que la taxe sera tellement lourde, que les plaisanciers iront ailleurs, et que les organismes locaux resteront avec les frais de structure mis en place pour collecter l'argent ... qui ne rentrera pas, et que l'argent des plaisanciers qui dépensent "localement", bénéficiera à d'autres ... moins gourmand.

Cordialement et vive la prochaine taxe. Un plaisancier
source :
http://www.unangolfedulion.fr/uploaded/adoption-18a.pdf

http://www.unangolfedulion.fr/actualite-338-taxe-de-mouillage-art-18-a-adopte-par-lassemblee.html

Le 09-03-2015 à 16:39:15

Avatar Jean Luc P.

Honteux, va falloir au mouillage faire des ronds dans l'eau sans jeter l'ancre alors ? c'est ça ? falsifier le nom de son bateau ?
Bloquons les ports, avec tous nos canots, manifestons ! qu'ils aillent se faire mettre avec leur racket !!!

Le 09-03-2015 à 10:27:28

Avatar Robert riquier

C'est un scandale , de voir tous ces politicar ,de trouver avec faciliter un nouvel impôts ou taxe ,il est temps que cela change il faut tous ces bon a rien ,qui n'ont pas de problème de fin de mois , et des sacrifice que nous faisons pour un peu de liberté en mer , nous sommes plus écolos que tous ces rigolos honte a eu et je suis poli pour le moment .

Le 09-03-2015 à 08:33:37

Avatar jacques SEAUME

Ce nouvel impôt déguisé en taxe pour, soit disant, financer -en contre partie- les dommages aux fonds marins commis par les ancres de mouillage est SCANDALEUSE!
Cela devient du racket toléré et organisé!
N'ayant pas les moyens de m'offrir une place de port tous les soirs, car déjà trop chères en saison estivale, je ne pourrai, désormais, ne plus vivre ma passion. Je précise que j'ai un petit bateau en bois de 8,65 m. Donc, je suis riche!!!
Honte aux élus qui ont pensé cette loi et qui l'ont votée!

Le 09-03-2015 à 07:59:42

Réagir


CAPTCHA