Après la taxe de mouillage, l'éco-taxe...

 


Ajouté le 01/03/2015 par la rédaction - 4 réactions Actualités

Les réactions

Avatar Michel.Rohée

Il restait un secteur de liberté où au gré du vent nous pouvions encore naviguer en
profitant de notre passion et en même temps faire vivre des milliers de personnes travaillant dans le nautisme. mais c'était avant... les inventeurs de taxes en tout genre qui croient que tous les plaisanciers sont riches et ne pensent pas aux conséquences économiques à venir.
Un passionné du patrimoine maritime découragé.

Le 12-03-2015 à 17:28:39

Avatar Jacques SEAUME

Ce nouvel impôt déguisé en taxe pour, soit disant, financer -en contre partie- les dommages aux fonds marins commis par les ancres de mouillage est SCANDALEUSE!
Cela devient du racket toléré et organisé!
N'ayant pas les moyens de m'offrir une place de port tous les soirs, car déjà trop chère en saison estivale, je ne pourrai, désormais, ne plus vivre ma passion. Je précise que j'ai un petit bateau en bois de 8,65 m. Donc, je suis riche!!!
Honte aux élus qui ont pensé cette loi et qui l'ont votée!

Le 09-03-2015 à 08:10:55

Avatar joseph fraisse

qui dit taxe sur les bateaux dit encore impôt sur les retraites, car la plus part se sont des retraites qui on de petit bateau, certains se sont signer aux quatre veines pour se payer son frêle esquif, pour se reposer oublier les années de travail, à un seul mot pour vivre

Le 03-03-2015 à 20:07:19

Avatar DD

Que dire de plus, enfin si :
Je propose à l'image de ce qui est fait dans le nautisme (european boat of the year), la création d'un award des taxes annuelles avec tout au long de l'année les taxes "nominated" donc retenues pour leurs qualités, l'innovation et le montant. collecté. Ensuite lorsque les bateaux de l'année sont élus, que soit déclaré la meilleur taxe de l'année :
The winner is la taxe tartempion by le député tartempion.

J'ai un trou de mémoire mais vous allez m'éclaircir : Quand est-ce qu'ils ne pourront plus acheter leur "permanence politique" avec leurs indemnités parlementaires pour la revendre ultérieurement et mettre l'argent dans leur poche ? L'argent ... enfin le nôtre.
La loi est passé ou c'était un coup d'épée en l'air pour amuser les journalistes et le bon peuple. Un peu comme le cumul des mandats ...
Ben oui, on finit par devenir sarcastique avec ces gens là. Une fois élu ... le reste ...
Mais ils l'ont juré :pas de création d'impôts supplémentaires, c'est juré.
A votre bonne santé !

Le 02-03-2015 à 09:53:24

Réagir


CAPTCHA