Sondage : l'attractivité en question...

Voici une réaction très interressante relevée à la rubrique "Evènements" du site :

Non seulement nos bateaux sont d'une importance capitale pour l'attractivité touristique de la région mais ils présentent aussi un pan important de notre industrie. Sans plaisanciers il n'y aurait pas de bateaux, sans bateau il n'y aurait pas de port, sans port une ville littorale serait une ville quelconque, une ville ordinaire. Donc nous, plaisanciers nous devrions être considérés comme des investisseurs participant à la richesse du PIB et nous devrions être rétribués à la hauteur de notre investissement plutôt qu'être injustement et abusivement taxés ! " FC



Ajouté le 05/11/2013 par la rédaction - 3 réactions Sondage

Les réactions

Avatar daniel

nous n'avons pas besoin de gestionnaires de ports "sem" qui nous coûte très cher, l'argent des plaisanciers ne serait pas gaspillé et nous serions moins taxés!
pourquoi ne pas revenir tout simplement au paiement par les impôts

Le 11-11-2013 à 17:37:59

Avatar Jack Mercier

Il manque une strate " Essentiel" surtout pour les plaisanciers résidents dans la ville-port. Ceux là contribuent deux fois à la gestion du port. Peut-être une médaille "Pour le mérite" ?!!

Le 07-11-2013 à 15:10:03

Avatar la rédaction

Le nautisme est effectivement constitué de trois pôles interdépendants :
- Les navigateurs de plaisance dont la passion est de naviguer, ou simplement d’avoir un bateau ;
- Les industries nautiques en charge de fabriquer ce dont les premiers ont besoin ;
- Enfin, les ports de plaisance pour héberger tout ce petit monde, les premiers avec leurs bateaux, les seconds en soutien.

Les ports et les industries nautiques dépendent donc des navigateurs de plaisance pour exister. Il faut le leur rappeler, encore et encore !
Et il est absurde de vouloir traiter séparément la filière nautique et la plaisance, le tout doit être traité globalement dans le cadre du nautisme.

Quant à l’attractivité de nos bateaux au bénéfice des communes littorales, c’est une réalité incontournable.
Charge aux navigateurs de plaisance de le rappeler aux gestionnaires de ports à chaque occasion.
Quant à la récompenser, l’idée n’est pas absurde… mais "faut pas rêver", les besoins de certaines communes gestionnaires de ports sont immenses !

Le 06-11-2013 à 07:26:12

Réagir


CAPTCHA