Plongez au cœur de la corruption à Saint-Cyprien...

Une partie du port de Saint-Cyprien (P.-O.).
PIXREG
"Les cadeaux, c’est permis", se plaisait à dire l’UMP Jacques Bouille, qui fut pendant près de 20 ans maire de Saint-Cyprien (P.O.) avant de se suicider en prison, le 24 mai 2009. Et des cadeaux, le procureur de la République de Perpignan en a recensé beaucoup, dans son réquisitoire de... Lire la suite


Ajouté le 04/10/2013 par Midilibre.fr - 3 réactions

Les réactions

Avatar jacky lapoussiere

en tant que président de l'association saint cyprianaise des usagers du port je ne cautionne pas ce genre de publication qui n'a rien à faire dans un site de défense des plaisanciers qui à autre' chose à traiter surtout en ce moment

Le 08-10-2013 à 20:48:06

Avatar la rédaction

C'est simplement de l'information, parfaitement en ligne avec le rôle de l'UNAN de rappeler à ses lecteurs les dérives qui ont pu avoir lieu dans le passé, en espérant qu'elles ne se reproduisent pas !

Le 07-10-2013 à 13:22:06

Avatar Annie GONOD

Bonjour,
Adhérente ASCUP, membre de son CA, habitante de St Cyprien, je me permets de poser une question : en quoi diffuser cet article est en lien avec les fonctions de l'UNAN ?
Merci de me répondre
Cordialement
Annie GONOD

Le 07-10-2013 à 11:38:26

Réagir


CAPTCHA